ecepmaroc@gmail.com
27
AVRIL
2016

Cycle de Formation 2016 -1er Séminaire national -

Logo ecepEcole Citoyenne des Etudes politiques

Cycle de Formation 2016

1er  Séminaire national sous thème :

 « Gouvernance et Démocratie:

 Pour une gestion citoyenne des territoires axée sur des processus décisionnels  transparents et un dialogue inter-acteurs»

Les 08, 09 et 10 avril 2016

Hôtel Chams Tazarkounte – Afourar/Beni Mellal

unnamed (1)

Présentation des axes du séminaire :

Dans le cadre du Cycle national de formation 2016, l’École Citoyenne des Études Politiques organisera une série de séminaires, de rencontres et d’ateliers, avec une programmation riche et variée qui permettra de créer des espaces de débats entre des acteurs issus des différentes régions du Maroc. Le premier séminaire de formation dans ce cadre aura lieu à Afourar- Beni Mellal du 08 au 10 avril 2016.

20160408_170329 copieLe groupe des  participants à ce séminaire est caractérisé par une moyenne d’âge de 30 à 35 ans, et offre une diversité dans sa composition aux niveaux du Genre, des Territoires ainsi qu’au niveau des domaines d’action et intérêts professionnels.

Il s’agit d’un groupe de jeunes leaders, acteurs des politiques publiques, à différents niveaux d’intervention (Secteur public, institutions nationales, Société civile, partis politiques et Syndicats, secteur privé, Media, chercheurs universitaires…). Ces acteurs viennent  de plus de 25 villes marocaines et représentent 10 territoires régionaux.

Ces participants et participantes  seront interpellés à partir de leurs expériences sur le terrain, et de leurs accumulations objectives dans leurs milieux d’évolution, en tant qu’acteurs du développement démocratique et animateurs des politiques publiques. Ainsi, plusieurs séances seront animés et des travaux de groupes seront organisés, autour des axes de débat et questions repères suivantes:

-          les caractéristiques du processus de transition vers la démocratie au Maroc,

Il s’agira d’analyser les éléments et caractéristiques de ce processus, déclenché au Maroc depuis des années,  et de voir comment opèrent les mécanismes de gestion des différentes étapes de cette transition, ainsi que le cadre politique, institutionnel et juridique qui permet de définir son tableau de bord.

-          les principales mutations du champ de la gouvernance territoriale et les exigences pour un nouveau cadre de gouvernement local,

La question posée reste celle de savoir comment accompagner la nécessité d’un nouveau cadre de gouvernance et l’inscrire dans la dynamique du renforcement de la Démocratie et le respect des droits fondamentaux. Il s’agira d’analyser les articulations possibles de la Gouvernance avec la nécessité de faire évoluer le cadre juridique, institutionnel et politique de la décentralisation au Maroc.

-          les rôles des sociétés civiles organisés et non organisés vers de nouvelles légitimités des processus décisionnels,

Il s’agira de mener une  réflexion de fond sur les significations sociologique, politique, institutionnel, des  notions de Participation, de Concertation, de Partenariat et de Dialogue inter acteurs. Des notions qui sont supposées légitimer tout processus décisionnel et déclencher toute démarche de démocratie participative.

-          le changement social au Maroc, et le socle de valeurs nécessaire pour réussir le changement démocratique,

Le changement démocratique est-il conditionné par un changement social ? suppose-t-il un débat de fond au sujet du socle de valeurs qui le porte ? Il s’agira d’identifier et d’analyser les liens entre la Citoyenneté et la Démocratie ainsi que les différentes postures sociales qui les affectent. En même temps, mettre de la lumière sur les valeurs fondamentales qui traversent le champ d’action des acteurs de changement et de développement démocratique.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

*

captcha *